PERCER LES SECRETS D'UNE MÉTHODE QUI FONCTIONNE.

PERCER LES SECRETS D'UNE MÉTHODE QUI FONCTIONNE.

LA GRANDE CONFRONTATION 

Premier cycle de formation de l’École Consciente, avec l’introduction du fondateur Alberto José Varela, en développant le thème : Viser la tête. L’audace de remettre en question l’évolution interne supposée de ceux qui ont fondé, dirigé et soutenu l’Ecole et de relativiser les résultats que nous obtenons.

L’École Consciente est née du besoin impérieux d’un groupe de facilitateurs en intégration consciente, pour élever le niveau et la qualité du travail qu’ils accomplissent dans les retraites d’évolution intérieure que nous organisons. Mais cette initiative ne naît pas du fait que ce que nous faisons ne satisfait pas les besoins de nos participants, mais du fait d’être conscients des possibilités que nous avons devant nous pour développer notre potentiel.

Je reçois des lettres de centaines de participants qui assistent à nos retraites pour remercier les animateurs, les thérapeutes et les intégrateurs pour leur travail profond et efficace. Lorsqu’ils s’arrêtent pour détailler ce qu’ils ont reçu, ils mettent surtout l’accent sur la tâche des intégrateurs et des thérapeutes, car ils reconnaissent qu’avec le lien qui se crée et dans tout ce qu’ils partagent avec eux, le phénomène de la compréhension se produit. Les gens commencent à se comprendre les uns les autres, à comprendre leur vie et leurs affaires d’une manière qu’ils n’ont pas été capables de faire jusqu’à présent.  Cela se produit grâce aux interventions que nous faisons à travers les mots et la dynamique de groupe suite à la prise de médicaments chamaniques.

Si je restais avec cette précieuse sensation de sentir que NOUS LE FAISONS BIEN -même si les résultats le montrent- je m’enfouirais dans la médiocrité et entrerais dans un espace d’involution interne qui ne me permettrait pas de continuer à soutenir cette organisation qui se consacre à l’EVOLUTION INTÉRIEURE. Si je n’évolue pas, la méthode est en danger. Mais cela s’applique à chacun des facilitateurs et des intégrateurs qui travaillent avec moi, pas pour moi.

Si nous envisageons d’améliorer la situation, c’est parce que nous ne sommes pas encore à la hauteur de la tâche.

Il est évident que nous devons entrer au cœur de nos propres limites pour libérer une énergie de guérison nouvelle et renouvelée.  C’est pourquoi j’exposerai moi-même ces limites que j’ai tenues et comme je commence à les transcender, je suis activé par de nouvelles vagues de créativité et d’expansion.

Lorsque nous nous mettons en route vers GO BEYOND, la première chose à laquelle nous pensons est d’améliorer la méthode ou ce que nous faisons, d’affiner les techniques ou de changer la façon dont nous le faisons. La grande confrontation s’adressait d’abord à moi-même, comme je l’ai mentionné précédemment, mais ensuite aux élèves qui fréquentent cette école, qui sont des gestionnaires, des coordonnateurs, des thérapeutes, des facilitateurs et des intégrateurs, et qui ne se voient très probablement pas profondément ou ne réalisent pas le point d’involution auquel ils pourraient se trouver.

La qualité des services que nous offrons est supérieure aux attentes des participants, mais bien inférieure à ce que nous pourrions faire si nous faisions un saut interne.

Il est dangereux de se prélasser sous les applaudissements de personnes qui, pour la plupart, ne sont pas encore au courant de la substance de notre méthode.  Parce que cela nous limiterait dans l’expansion de la même, en restant satisfaits des résultats apparents que produit le travail à partir de la surface. Parce que la partie la plus superficielle de notre proposition émane d’impulsions de guérison qui sont profondes pour des personnes qui jusqu’à présent ne savaient que calmer ou soulager les symptômes.  Aller à la racine est notre spécialité, mais cela signifie un approfondissement permanent de nous-mêmes parce que nous ne pourrons jamais atteindre les profondeurs des autres si nous ne l’avons pas déjà atteint en nous.

 

Il est indispensable d’être conscient des limites qui dominent la pensée et le développement des facilitateurs, thérapeutes et intégrateurs, car tout ce qui se passe en eux est transmis à l’extérieur et entre dans le champ de compréhension des participants. Il est inévitable et impossible de ne pas transmettredel’intérieur vers l’extérieur. Cette réalité se remarque plus ou moins de l’extérieur, selon l’art de dissimuler que chacun a, mais l’impact se produit de la même façon et de façon naturelle. Si nous pouvons en être conscients, j’aimerais suggérer :

 

  • Que nous revoyons l’état intérieur dans lequel nous sommes vraiment.
  • Que nous avons le courage de reconnaître les limites qui nous dominent.
  • Que nous déterminons les aspects urgents et importants à résoudre dans notre vie.
  • Que nous nous demandons sincèrement si nous pouvons soutenir le travail que nous faisons.
  • Que nous démissionnions de ce que nous considérons être en train de faire.
  • Que nous réfléchissions à ce que nous faisons d’une manière médiocre.
  • Que nous énumérions les échecs et les frustrations que nous vivons.

 

C’est ce qu’est l’ÉCOLE CONSCIENTE. Destiné aux thérapeutes, facilitateurs de médication, intégrateurs psychothérapeutiques qui veulent aller entre eux, ce sont ceux qui ne sont pas satisfaits de ce qu’ils font ou qui n’y sont pas accommodés.

 

Nous n’enseignerons rien sur l’utilisation de substances entéogènes, ni sur l’utilisation d’outils ou de techniques, nous sommes intéressés à élever le niveau intérieur, la qualité de la pensée, l’ouverture aux sentiments. Nous visons les points de stagnation, les blocages ou les nœuds qui pourraient interférer dans notre développement spirituel et dans l’harmonie de la vie quotidienne. Parce que nous savons que tout ce que nous conquérons en nous-mêmes émanera spontanément de toutes les personnes avec lesquelles nous entrons en contact, que ce soit au niveau des relations personnelles ou professionnelles

 

CERTAINES DES QUESTIONS QUE NOUS TRAITERONS DE FAÇON PERMANENTE SONT LES SUIVANTES :
  • L’art de créer des liens.
  • La découverte du pouvoir et de la magie de la communication.
  • Expansion individuelle par l’expression oratoire et non verbale.
  • Détecter les gestes, les positions et les mouvements révélateurs par la lecture corporelle.

Dans le premier cycle de formation, nous ferons une introduction à tous ces sujets et nous ferons un cours pratique pour vérifier que dans l’acte de contact avec les autres toutes les portes de l’évolution intérieure sont ouvertes.

 

NOUS POSERONS LES QUESTIONS SUIVANTES :
  • Sommes-nous ce que nous communiquons, ce que nous percevons, ce que nous exprimons, ce que nous faisons ou ce que nous réalisons ?
  • Quelles sont les différences ou les coïncidences dans la façon dont nous nous comportons dans les sphères intime, privée et publique ?
  • Est-il possible de changer de forme sans transformer l’arrière-plan ?
  • Quelle est la conscience de la présence de son propre pouvoir ?
  • Comment pouvons-nous influencer favorablement le champ de compréhension des autres ?
  • Qu’est-ce que nous apportons et qu’est-ce qui est incorporé dans la vie par l’expérience ?

 

LES SIGNIFICATIONS DES CONCEPTS QUE NOUS ALLONS DÉVELOPPER :
  • Réveil. Conscience, conscience et supra-conscience.
  • Changement, transformation et évolution intérieure.
  • Champ de compréhension.
  • Blessure, traumatisme, conditionnement et écriture.
  • Loi fondamentale de la vie ou règles qui orientent nos décisions.
LE JEU DE LA COMPRÉHENSION :

Tous les sujets que nous traitons et les approches que nous adoptons seront développés à partir de l’approche de la COMPRÉHENSION comme concept central. La considérer comme un sous-produit d’une conscience éveillée.

Le processus par lequel tout être humain qui veut évoluer doit passer consiste à savoir où et comment il se trouve, à découvrir où il veut aller et à chercher une issue pour trouver la solution. Mais pour cette première, il est nécessaire de se rendre, parce que “LA VIE, DIFFÉRENTE DES ÉCHECS, EST UN JEU QUI COMMENCE APRÈS JAQUE MATE.

L’incompréhension est le chemin de l’éveil, la recherche de la compréhension est le chemin de l’évolution intérieure, la compréhension est le processus de guérison.

 

LA GUÉRISON TRANSCENDANTE :

L’idée et la proposition est de guérir la guérison, puisque la guérison, comme nous le savons, est malade, infectée par des idées et des concepts diffus et pas très précis qui aliènent les gens à arriver. La guérison a été infectée par le virus conditionneur humain, mais son essence peut être sauvée. Les guérisseurs du monde entier élèvent la guérison à partir d’UN Ego guérisseur, en se concentrant sur la maladie et en PROPOSANT UN BUT OU UN OBJECTIF À REACHIR.

 

Il est nécessaire de retrouver la mémoire, que l’esprit humain est déjà sain, la guérison est la nature même de l’Être. Notre être est déjà illuminé. Notre esprit a toujours été éveillé. Cette réalité intérieure a été oubliée, cachée ou bloquée, nous perdant dans la périphérie confuse et conditionnée. De là, tout ce qui est concerné est lié à la manifestation externe de l’inconfort intérieur et de l’inconfort, et donc tout travail fait pour résoudre ce qui se manifeste va inévitablement omettre la recherche de l’origine. Il y a eu une distraction qui déforme tout.

 

 LA NON-THÉRAPIE…. LA GRANDE CONFRONTATION AVEC LE MENSONGE. 

L’approfondissement de cette technique est en soi une transformation. Dénoncer les illusions de soi, découvrir les personnages qui nous dominent, retravailler le scénario qui nous subjugue, arracher le pouvoir à l’ego, cesser d’utiliser des masques, entrer dans ce que nous sommes en nous non-identifiant de ce que nous ne sommes pas… est un tel exploit imposant pour la vie d’un être humain qui active immédiatement l’Être, produit une impulsion de réveil dont il est alors très difficile de s’éloigner.

L’observation de la façon dont les blessures deviennent des traumatismes à travers une perception rédemptrice qui absout et libère la source traumatique pour qu’elle s’attribue l’origine de la souffrance, fait comprendre que l’innocence est utilisée par l’amour pour ne pas créer de division, et que l’amour utilise l’innocence pour se protéger. Le mécanisme automatique acquis par l’identification avec les faits et tout ce qui se passe crée l’identité et le destin tragique qui en découle de vivre dans des limites.

 

L’IDÉOLOGIE D’UNE ORGANISATION QUI DONNE NAISSANCE À UN MOUVEMENT

Sans le vouloir, par hasard ou qui sait pourquoi nous nous sommes magnétisés et avons réuni un groupe de personnes dont les coïncidences profondes ont alimenté les principes de base et l’idéologie qui en découle et sur lesquels nous fondons nos plans, décisions et actions.

Le corpus que nous créons, en découvrant les colonnes qui soutiennent l’organisation et ont donné naissance au mouvement, nous le traduisons en mots à observer et à réaliser la structure énergétique dans laquelle nous sommes.

 

Pour plus d’informations : info@escuelaconsciente.org

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *